26 août 2012

La Planète des Singes - Pierre Boulle

la_plan_te_des_singesNote 10/10
Écrit en 1963

Jinn et Phylis sont en vacances, ils profitent de ce congé pour voyager dans l'espace. Ils croisent un objet qui s'avère être une bouteille qui flotte dans l'espace, comme un bouteille qu'on envoyait, il y a fort longtemps, à la mer avec un message dedans. Ils vont la récupérer et lire les feuilles qu'elle contient, c'est à dire le récit d'un explorateur qui s'est embarqué en 2500 dans un vaisseau cosmique qui avait pour destination Dételgeuse, ou Alpha d'Orion, comme les appelaient es astronomes. Elle se situe à environ 330 années  lumières de la Terre. Il faut deux ans pour y aller.

C'est l'histoire de trois explorateurs qui vont arriver sur cette nouvelle planète. Parmi eu, Ulysse Mérou, journaliste et auteur de ce billet dans cette bouteille, va lui donner un nom « Soror » puisque cette planète ressemble en tout point à la Terre.
Très rapidement, je retrace l'histoire que tout le monde connait : Ulysse fut capturé lors d'une chasse. Mais les chasseurs sont des signes et le gibier, sont les hommes. Après l'histoire est presque identique au film, Ylysse rencontre Zira...


Ce qui est intéressant ce sont les déductions d'Ylysse, surtout quand il explique que ce monde n'est pas divisé en nation, comme sur la Terre qu'il connaît, mais la planète entière est administrée par un conseil de ministres. A coté de ce gouvernement, il y a un parlement composé de trois chambres avec La chambre des Gorilles, celle des Orangs-outans et celle des Chimpanzés. Chacune veille aux intérêts des siens.

-> Les Gorilles : Ils ont gardé le goût de l'autorité et forment encore la classe la plus puissante. Ce sont eux qui administrent les grandes entreprises. Ils peuvent aussi avoir des emplois subalternes nécessitant de la vigueur ou pour rétablir l'ordre quand c'est nécessaire. Si non se sont des chasseurs, ils capturent des bêtes sauvages en particulier des hommes.

-> Les Orangs-outans :  Ils sont beaucoup moins nombreux. Ils sont la science officielle. Pompeux, solennels, pédants, dépourvus d'originalité et de sens critique, acharnés à maintenir la tradition, aveugles et sourds à toute nouveauté, doué d'une grande mémoire, ils apprennent énormément de matières par cœur dans des livres. En suite, ils écrivent même des livres où ils répètent ce qu'ils ont lu, ce qui leur attire de la considération. Ils sont méprisé par les Gorilles parce que tous les orangs-outans ont derrière eux un Gorille ou un conseil de Gorilles qui les poussent et les maintiennent à un poste honorifique, s’occupent de leur faire obtenir des décorations dont ils raffolent.

-> Les Chimpanzés : Ils représentent l'élément intellectuel de la planète. Ils écrivent la plus part des livres intéressant dans les domaines les plus divers. Ils paraissent animés par un puissant esprit de recherche. Ils ont un esprit critique. Cet esprit critique, il faut encore souligner, qu'il est principalement axé dans la direction des sciences biologiques et en particulier l’étude du singe, l'homme étant l'instrument dont ils se servent pour ce but.

Soror : Elle est probablement un peu plus ancienne que la Terre, il est clair que les habitants de cette planète sont en retard sur ceux de la Terre. Ils ont l'électricité, des indistries, des automobiles, des avions, mais en ce qui concerne la conquête de l'espace, ils en sont seulement au stade des satellites artificiels.
Bételgeuse (α Orionis) est une étoile variable semi-régulière, une supergéante rouge de la constellation d’Orion, située entre 430 et 640 années-lumière. C’est la 9e plus brillante étoile du ciel. Bien qu'ayant la désignation de « alpha » dans la Désignation de Bayer, elle n'est souvent que la deuxième de la constellation d'Orion, derrière Rigel1. Elle forme l'un des angles du triangle d'hiver avec Sirius et Procyon.
Bételgeuse est une supergéante rouge, l'une des plus grandes étoiles connues. Si Bételgeuse était au centre du système solaire, son rayon s'étendrait entre l'orbite de Mars et celle de Jupiter. Si celle-ci explose en supernova, selon les scientifiques, elle devrait être visible en matinée jusqu'en soirée pendant plusieurs jours. Si celle-ci explose, il faudra au moins 640 ans avant de le savoir. ( Wikipédia)

la_planete_des_singes_planet_1967_Quand j'ai abordé ce livre, j'ai été très surprise du début, je ne me souvient pas que dans le premier film on y parle de cette bouteille à la mer. Passé cette phase, j'ai vraiment aimé le récit de Pierre Boulle et ma lecture m'a replongé dans cette série cult des années 70. Au début de cette lecture, je m'étais dit que je ne ferai pas de comparaison avec le film ou la série... mais c'est obligé en fin de compte..
Évidement, j'aime Zira, qui ne l'aimerait pas... mais je suis resté sur les doutes et le pressentiment de Cornelius, il s’interroge... quelque chose le trouble. En effet les premiers souvenirs témoignent d'une civilisation déjà très avancées à peu près semblable à celle qu'ils ont à leur époque. Des documents vieux de dis mille ans apportaient la preuve d'une connaissance générale. Il semblerait que cette civilisation simienne eût fait une apparition miraculeuse, d'un coup, dix mille ans auparavant.

Les doutes de Cornelius seront presque pas mis en lumière, je regrette que dans cette partie de l'histoire l'auteur n'ai pas été plus loin dans la découverte de cette cité que les archéologues ont mis à jour. Une ville ensevelie sous les sables d'un désert dont il ne reste que des ruines. Mais ces ruines détiennent un secret prodigieux. En effet, les Chimpanzés ont des notions approfondies de chimie, de physique et de géologie... Mais on sait toutes et tous que cette ville à bien plus de dix mille ans et qu'il y a eut quelque chose avant cette ère actuelle....

En fait, j'ai adoré les films, la série TV et maintenant ce livre que je n'avais encore jamais lu... je regrette juste qu'il soit si petit, peut-être la faute à la TV qui à beaucoup brodé dessus et qui nous a emporté si loin dans cette histoire fantasque, mais de toute façon je suis fan !!!
Je regrette aussi que sur la couv de certain livres, il y apparaisse la statue de la liberté... alors qu'on en parle pas ici, c'est juste une image venue de la télévision ! Je trouve aussi dérangent que dans mon souvenir il n'y avait pas de voiture ni d'avion... pourquoi les avoir remplacés par des chevaux pour les films et la série TV ?

4ème de couv : Au XXXe millénaire, un couple, Jinn et Phyllis, parcourent le cosmos. Lors d'un voyage, ils aperçoivent une... bouteille dérivant dans l'espace. Elle contient le manuscrit d'un explorateur qui a découvert une planète dont les singes sont l'espèce dominante et où les êtres humains sont chassés comme du gibier et réduits à l'état d'animaux de laboratoires. Paradoxe que Boulle exploite tout au long du récit, à la manière d'un conte philosophique, pour observer les travers de nos sociétés.

Une lecture commune organisée par Tousleslivres avec :  Rose - Stephanie-plaisir de lire - ExtraVagance - Ritw - EmmaDorian - Piplo - isallysun - Kincaid40  

Posté par tousleslivres à 08:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La Planète des Singes - Pierre Boulle

    Une très belle découverte pour moi aussi ! Je ne m'attendais pas du tout à ça car habituellement je ne suis pas vraiment fan des romans d'anticipations mais là c'est tellement bien mené qu'on se laisse entraîner dans l'histoire et qu'on y croit vraiment.
    J'ai toujours été une grande fan des films mais maintenant je vais les regarder d'un oeil plus critique vu que j'ai lu le livre !
    merci d'avoir organisé cette LC !

    Posté par kincaid, 26 août 2012 à 10:10
  • Une super LC! Merci à toi pour l'organisation!
    Ta chronique est très complète, comme tu l'as lu dans mon avis, j'avais aussi bien en tête les films de années 70, surtout le premier d'ailleurs même si je me souviens de cette génération d'humain au crâne bizarre... des sortes de mutants après une irradiation il me semble.... mais c'est très flou contrairement au souvenir fort du premier! Je trouve que le livre a cette force que pas mal de choses pourrait difficilement être retranscrites en image: comme le rôle de Jinn et Phyllis qui sont au début et à la fin, ou encore ces scènes où les singes utilisent leurs quatre mains (applaudissements)... on se met d'autant plus à la place d'Ulysse qu'on sait ce qu'il ressent, je ne suis pas spure que le voir aurait eu un tel effet!
    Bref, je te rejoins: un super bouquin! Coup de coeur!

    Posté par Piplo, 27 août 2012 à 17:16
  • ton billet est super complet. C'est très agréable.
    encore désolée pour ce petit retard et merci aussi pour cette lecture commune. J'ai passé un super moment et je suis bien contente d'avoir découvert ce classique.

    Posté par plaisir de lire, 28 août 2012 à 18:15
  • Je n'ai pas vu toutes ces adaptations - à part celle de Tim Burton - et je n'ai pas été aussi influencée par les films. Il n'empêche que j'ai beaucoup aimé cette lecture. Je suis vraiment fan du monde Pierre Boulle !
    Merci à toi pour cette lecture commune !

    Posté par ExtraVagance, 30 août 2012 à 13:01
  • Comme ExtraVagance, je n'ai vu que l'adaptation de Tim Burton, je n'ai donc pas eu de grosses influences extérieures en guise de comparaison. Mais cela m'a donné envie d'en voir davantage : j'ai trouvé ce roman passionnant !

    Posté par EmmaDorian, 05 septembre 2012 à 22:26
Poster un commentaire