19 septembre 2012

2087 - David Bry

2087Note 10/10

Je vous préviens tout de suite j'ai méga aimé...
Un très gros coup de cœur pour ce livre qui mêle science fiction et thriller dans un Paris totalement post-apocalyptique. En effet les océans sont asséchés, les forêts ont disparu et les brumes ont tout détruis... Dans ce monde où les pilules énergétique on remplacées toute nourriture et où l'atmosphère rendue respirable par le Dôme de Paris laisse un insipide relent métallique, les oxybars fournissent aux habitants de la cité quelques-unes des dernières odeurs encore agréables.


J'ai adoré Paris !!! J'adore Paris, je n'arrêterai pas de la dire !!! mais ici David Bry nous conduit dans une ville totalement transformée par des guerres qui ont conduit les humains à vivre sous un dôme et à s’élever dans les airs. L'ancienne tour Eiffel, démontée de la ville basse quelques dizaines d'année plutôt, se dresse à plusieurs kilomètre de là au sommet du complexe consulaire du secteur A. Des tours hautes de plus de 200 mètres, dont les parties supérieurs s'élèvent au dessus du brouillard perpétuel qui a envahi les anciennes rue de Paris supplantées depuis longtemps par les passerelles de verre et de béton surplombent les brumes radioactives.  
En haut du brouillard empoisonné, une multitude de places suspendues  et de passerelles forment presque un nouveau sol pour la cité. Certaines voies couvertes fournissent un air purifié.
Au dessus encore, émergent les gigantesques gratte-ciel aveugles de la cité. Tout en haut le monde s'arrête à l’immense dôme scintillant gris sur gris, énorme coque d'électricité statique protégeant Paris de l’extérieur, des banlieues, des irradiés et de l'air empoisonné qui tue aussi sûrement qu'une maladie insidieuse.

J'ai adoré notre héros, Gabriel, ancien policier qui est devenu détective privé. Il va enquêter sur le meurtre de le sœur de Dahné Andrès, mais quand il arrive à l'appartement de cette dernière, il la découvre morte elle aussi. Dans l'appartement, l'attend une boite avec son nom dessus et dedans une tête coupée d'un homme : un psilien...
Gabriel avait travaillé un temps pour l'AdP (Armé de Paris), mais à la mort de son frère jumeaux, il a tout laissé tombé. La mort de son jumeaux l'a beaucoup traumatisé et elle ne le laisse pas dormir les nuits, il est obligé de prendre de l'AmSie, une drogue qu'il doit se procurer dans les bas fonds de Paris chez des revendeurs pas toujours clair.

Les psiliens sont des mutants qui ont des pouvoirs psis. Ces pouvoirs, des détecteurs d'ondes cérébrale, sont encadrés par une puce, mais certains mutants ont refusé la puce, ils ont fui au plus profond des anciennes catacombes pour rejoindre la cause psilienne. D'autres sont aussi parti le long de la vieille Seine avec les plus atteins des irradiés. On prétend que les psiliens, comme la majorité des mutants sont immunisés aux radiations.

Gabriel a bien du mal à gérer cette enquête, il n'arrive pas à trouver le fil conducteur entre les différents morts, l'AdP et MARS, les banlieues et lui même. Car rien n'est laissé au hasard, toute cette affaire le concerne lui aussi.  

J'ai adoré, oui je sais, je l'ai déjà dit, David Bry signe un magnifique thriller post-apocalyptique très noir dans lequel on ne trouve pas une once de bonheur, ni  d'espoir, tout y est que trahison, désespoir et désillusion.
Un magnifique thriller, une histoire forte qui nous dépeint notre monde, notre Paris...

4ème de couv : Protégée par un dôme de la pollution du monde extérieur, Paris en 2087 est grise, entre chrome, verre et métal. Ses multiples buildings et passerelles se ressent au-dessus des brumes radioactives verdâtres sous lesquelles ne vivent plus que les exclus, les mutants et les gangs.
Derrière l'immense muraille périphérique, les irradiés des banlieues n'ont pas la chance de vivre dans la cité : chaque jour, leur nombre augmente et leur colère gronde, malgré les efforts de l'armée de la ville pour les contenir.
Gabriel est détective. Un matin, il reçoit un appel d'une femme, qui souhaiterait le voir enquêter sur le meurtre de sa soeur.
Quand il se rend chez elle, il ne retrouve que son cadavre et la tête tranchée d'un psilien, ces humains que les mutations ont rendus télépathes.
Sur cette tête est accroché un papier, qui porte le nom du détective.
Ainsi commence cette histoire aux méandres vertigineux, qui mènera Gabriel dans les rues sales et sombres de Paris, sur les passerelles tentaculaires qui surplombent le brouillard et relient les grandes tours de béton et d'acier.
Comme lui la vérité vendra chèrement sa peau, et ses enjeux dépasseront peut-être les frontières de l'imagination du détective, précipité avec le lecteur dans une descente aux enfers que rien ne pourra arrêter.
La banlieue gronde, les gangs s'agitent.
Cette fois, peut-être que l'armée ne pourra pas les retenir.

Posté par tousleslivres à 08:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur 2087 - David Bry

    Waaah !! Un tel enthousiasme... Je veux, je veux !!

    Posté par Bouchon des bois, 20 septembre 2012 à 08:39
  • Et bien!!! Voilà qui donne sacrément envie!!!! MErci pour ce billet flo!!!

    Posté par Piplo, 20 septembre 2012 à 22:12
Poster un commentaire