28 février 2013

Made in Trappes - Alain Degois

Made_in_TrappesNote 8/10

Un retour aux sources pour moi. Un grand plongeon dans les 16 ans que j'ai habité à Élancourt à 2km de Trappes...

Alain Degois, dit « Papy » a vécu une très grande partie de sa vie à Trappes. Il revient sur les débuts de son enfance dans ce village qui n'était pas, à l'époque, une ville « cité » comme maintenant. Enfant laissé en garde par sa mère à une famille nourricière dès sa petite enfance, Alain va grandir et s'épanouir à Trappes. Il va voir construire ces grandes barres d’appartements qui vont former ces quartiers célèbres de Trappes. Puis il sera témoin de la transformation de ces derniers pour laisser place à d'autres habitations. Puis Alain Degois revient sur sa vie au service des autres et surtout des jeunes avec les ateliers qu'il anime avec tant de difficultés financières.
Puis la création du théâtre du Déclic, plus qu'une vocation... avec ces ateliers de théâtre d'improvisation desquels sortiront, entre autre, Jamel Debbouze, Issa Doumbia, Arnaud Tsamère...

Alain Degois revient sur ses années de galère pour trouver l'argent suffisant pour faire vivre ses ateliers et le Déclic. Toutes ses demandes auprès des ministères pour obtenir des subventions  qui n’arrivent pas. Les rencontres heureuses qui feront du bien aux jeunes de Trappes et qui les sortiront de la rue. Comme Alain Degois le dit si bien : ils ne tiendront plus les murs des halls d'immeubles, ils feront autre chose grâce à ces matchs d'improvisations auxquels ils participeront.

Un livre prenant qui met en lumière les difficultés de toutes sortes pour faire bouger les cités et tout particulièrement la ville de Trappes. Moi, qui a habité longtemps à coté de Trappes, je n'ai pas participé à la vie de cette ville, mais certains échos sont arrivés jusqu'à Élancourt et je retrouve bien, dans ce livre témoignage, ce qui se dégageait de Trappes.

Au début du livre, Alain Degois, retrace la l'histoire de Trappes, ce que j'ai trouvé très intéressant, pour les personnes qui ne connaissent pas Trappes et qui en on entendu parlé uniquement par les journaux télévisés. J'ai connu Mr Cuypers et je suis allée dans sa ferme qui est maintenant devenue un lotissement, cette ferme du château de Trappes était une ancienne ferme implantée sur les ruines du château.

J'ai souhaité lire ce livre dans le cadre des masses critique de Babelio et je ne regrette pas, ça m'a permise de me replonger dans un passé, que je n'avais pas oublié, mais qui est déjà loin pour moi maintenant.

jan2013Made in Trappes est un livre qui donne une autre image des banlieues. Ces banlieues qui ont toujours cette image terrifiante pour les personnes qui n'y ont pas vécu et qui les regardent de loin ou à la télé. C'est quand on les quitte qu'on s’aperçoit de la vie qui y règne, c'est quand on prend du recul qu'on aperçoit qu'il y fait tout de même bon y vivre !!!

Merci Alain Degois pour ce témoignage, cette biographie et ces explications sur cette ville de Trappes que peut de gens connaissent vraiment.

4ème de couv : Alain Degois dit « Papy », le découvreur de Jamel Debbouze, Sofia Aram, Arnaud Tsamère, écrase, d’une plume très forte, 10 idées reçues sur la banlieue. Cliché numéro 1 : Les Blancs qui vivent dans les cités votent Front National Cliché numéro 2 : Pour résoudre le problème de la délinquance en banlieue, il faut construire plus de prisons Cliché numéro 3 : le boulot des policiers, ce n’est pas de jouer au basket avec les jeunes Cliché numéro 4 : L’Etat a mis beaucoup d’argent en banlieue et pourtant rien n’a changé. A quoi bon ? Cliché numéro 5 : En banlieue, on tague et on rappe Cliché numéro 6 : Les musulmans veulent islamiser notre pays (en passant par les banlieues) Cliché numéro 7 : Il faut être un beur de banlieue pour percer aujourd’hui au cinéma ou à la télévision Un livre qui révèle tous ceux qui profitent de la banlieue. Peut-on encore sauver la banlieue ?

Posté par tousleslivres à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Made in Trappes - Alain Degois

Poster un commentaire