02 mars 2014

L'invisible - Robert Pobi

l'invisibleNote 10/10

Attention encore un coup de cœur !!!

Jacob Coleridgen ancien drogué à l’héroïne, à la cocaïne et alcoolique, dit Jake Cole, fils d'un célèbre peintre. Marié à Kay, ils sont un fils Jérémy, sa femme veut qu'il démissionne depuis plus d'un an, mais Jake ne veut pas raccrocher...
Alors qu'il est au chevet de son père mourant à Montauk Long Island, il est appelé sur un meurtre. Le père de Jack est à l’hôpital parce qu'il s'est mis le feu sur lui et qu'il a plongé à travers une baie vitrée pour atteindre la piscine... il est atteins d’Alzheimer...
La mère de Jake a été assassinée, écorchée vive. On n'a pas retrouvé son meurtrier, cela fait 33 ans et Jake veut absolument retrouver ce meurtrier...

Quand Jake arrive que la scène de crime, il découvre une femme et son enfant tous les deux totalement écorchés. Il sait que le meurtrier à recommencé, qu'il est de retour, car il le connaît. Il a déjà eu affaire à lui, il le sent et il le reconnaît. Jake ne se trompe jamais sur une scène de crime, il arrive à se glisser dans la scène et a revivre ce qu'il c'est passé.

Jak est venu à Long Island pour s'occuper de son père, pas pour s'occuper de cette affaire. Il se dit qu'il n'y a pas de coïncidence, qu'il n'est pas là pour rien et que ces meurtres sont là pour lui...
Un ouragan de très forte puissance est annoncé. Dylan est très puissant et il transporte en son cœur de l'électricité ce qui, quand il touchera la terre, fera sauter tout ce qui est branché au secteur. Plus de communications hertziennes, plus d’appareils éclectique ni électronique. Un black-out total va se produire.

En la présence d'un meurtre, Jake, comme un sur doué, est capable de comprendre les choses que les gens de son entourage ne perçoivent pas. Son talent est de recréer en détail la mécanique des meurtres. Une science subie où la moindre nuance génère une image totalement différente.

L'auteur Robert Pobi, nous emmène dans une déferlante d'horreur et de suspens. Au fil des pages le doute s'installe chez le lecteur. Personnellement j'ai vraiment cherché à découvrir qui était le meurtrier, plusieurs m'ont paru suspect, mais le dénouement et une totale surprise...

J'ai adoré, j'ai aimé !!! Nous avons ici un excellent thriller qui vacille entre meurtre et enquête classique et psychose qui ne sont pas communes.
Un vrai chef d’Œuvre pour un premier roman, je dis chapeau !!!
Entre les visages et le seigneurs des agneaux, cet opus est bien plus stressant que les visages (que j'ai beaucoup aimé) et très largement à la hauteur du saigneur des agneaux. Je le placerai au dessus de ces deux là....


A lire absolument !!

4ème de couv : Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jack Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jack, qui a le corps entièrement tatoué d’un chant de L’Enfer de Dante, souvenir d’une jeunesse perturbée, est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Alors qu’un terrible ouragan s’approche des côtes, Dan Hauser, le shérif de la ville, profite de la présence de Jack pour lui demander de l’aider à résoudre un double assassinat, celui d’une femme et d’un enfant dont on ignore les identités. Devant la méthode employée par le tueur, Jack ne peut s’empêcher de faire le lien avec un autre crime, jamais résolu, le meurtre de sa mère lorsqu’il avait 12 ans. Alors que le village est bientôt coupé du monde par la tempête, les meurtres se succèdent et Jack est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ? C’est dans l’esprit de son père que Jack va cette fois devoir entrer, comme il entre d’habitude dans celui des criminels, pour trouver une vérité complètement inattendue.

Une lecture commune organisée par Flo Tousleslivres avec  faurelix et Belledenuit

Challenge ABC 2013-2014 Babelio
Lettre P - 12/26
ABC2013_2014

Posté par tousleslivres à 07:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur L'invisible - Robert Pobi

  • super :)!!

    tu donne envie de le découvrir !!!

    Posté par nbsjof, 02 mars 2014 à 10:51
  • Une excellente lecture ! Ravie de l'avoir partagée avec toi

    Posté par faurelix, 02 mars 2014 à 10:57
  • Un thriller qui tient en haleine du début à la fin. Je n'ai pas pu le lâcher et il a été dévoré Merci pour cette LC qui m'a permis de le sortir de ma PAL.

    Posté par Belledenuit, 04 mars 2014 à 11:19
  • Je l'ai lu l'an dernier et si j'avais aimé, j'avais été quand même un peu déçue car j'avais tout compris dès le début (enfin avant la page 100) donc du coup je n'ai pas été surprise du tout.

    Posté par Frankie, 06 mars 2014 à 09:39
Poster un commentaire