07 mai 2016

Satan était un ange - Karine Giebel

Satna__tait_un_angeNote 10/10

Encore un très gros coup de cœur pour ce nouvel opus signé Karine Giebel. J'adore cet auteur Française qui sait emporter son lecteur dans les situations totalement différentes de ouvre en livre,n en effet, que je suis déçue de retrouver au fil des lectures d'un auteur, le même fil conducteur, les mêmes ficelles, ici rien n'est identique, à chaque fois que j'ouvre un livre, tout est à refaire, les de personnage fétiche, pas d'endroit identique et surtout pas une histoire qui peut suivre une autre ou qui fait référence à une autre, j’adore !!!

Ici nous avons à faire à un huit clos entre François Davin, avocat qui fuit une maladie qu'on vient de lui déceler et qui ne va pas lui laisser longtemps à vivre tout juste quelques mois et Paul, le gamin qui fuit. Le destin va les mettre sur la même route, le même soir, François roule sans but pour fuir sa vie, Paul fuit sans but pour fuir ceux qui veulent le tuer. Les deux personnages que rien de peut faire se rencontrer, l'un n'a plus rien à perdre et l'autre à tout à perdre.

Deux vies que vient ne prédestinait vont se rencontrer, deux âmes seules qui vont se percuter, l'avocat droit dans ses bottes et le petit délinquant voleur tueur arnaqueur… pourtant ils vont s'aider, se venir au secours l'un l'autre. S'ils ne s'étaient pas rencontré ils seraient tous deux mort.

J'ai adoré ce livre, cette histoire presque de tous les jours, qui n'a pas pris un soir, un auto-stoppeur dans sa voiture pour dépanner, par pure charité… et de ce geste Karine Giebel nous donne tant d’émotion, tant de suspense pour arriver à quelque chose de moralisateur et de presque bien !!!

J'ai adoré les deux personnages, chaque un dans on genre. L'amour qui peu se créer, ce lien que personne ne peut comprendre et à qui on ne peut pas résister, lien paternel, lien affectif, lien d'amour pur, juste parce que l'autre nous touche… pouvoir placer ce genre de sentiment dans un thriller c'est très beau, j’admire l'auteur chapeau bas Madame Giebel.

Juste dommage que ce livre ne soit pas plus long, quand on aime on en redemande toujours plus, je le sais que trop bien !!!
Étrange que ce livre sorti en 2014 se déroule en 2000 et qu'on parle encore en Franc… Juste pour faire le rapprochement avec cette affaire de la journaliste assassinée en 1994 au somalie… mouais je ne suis pas convaincue, mais bon, c'est le chois de l'auteur.

4ème de couv : Lorsque François apprend que sa tumeur est incurable et qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre, il monte en voiture et erre sans destination. En chemin, il prend en auto-stop, un autre fuyard, Paul. En quelques jours, les deux hommes apprennent à se connaître et à profiter de la vie.

Posté par tousleslivres à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Satan était un ange - Karine Giebel

Poster un commentaire