17 novembre 2012

Total recall - Philip K. Dick

total_recallNote 8/10

Nouvelle n°1 – Rapport minoritaire – Titre original : The minority report – 1956
minority_reportDonna, Jerru et Mike voient dans l'avenir, une ou deux semaines. Ce sont les Signes. Ils ne voient pas, ne parlent pas, n'entendent pas. Ils prédisent les délits, vols, fraudes fiscales, agressions, chantages. Ils font partie de Précrime qui réduit la criminalité de 99,8%. Les meurtres ou trahisons sont devenus très rares puisque les coupables sont arrêtés par Précrime et ils sont enfermés en camps de détention une semaine avant qu'ils puissent commettre un crime.
"Ils" devraient donner le même rapport. Mais cela ne c'est pas produit comme d'habitude pour l'ex-préfet de police. Ce dernier se voit accusé d'un meurtre. Il va devoir se défendre et sauver Précrime. Un complot doit être déjoué.
-> Cette première nouvelle est extraordinaire surtout quand on a le film en tête !!!
J'ai adoré lire les bases de ce qui va devenir ce film fantastique, 60 pages suffisent pour refaire revivre de film de Steven Spielberg avec Tom Cruise, Kathryn Morris, Colin Farrell, Samantha Morton, Max von Sydow. Sorti en salles le 02 Octobre 2002.

Tout simplement superbe !!!

Nouvelle n°2 – Un jeu guerrier – Titre original : War game – 1959
Un labo qui teste de nouveaux jeux est en train de tester un jeux de guerre avec une citadelle et des guerriers. Ces derniers doivent attaquer la citadelle, mais étrangement les soldats se retrouvent prisonniers dans la citadelle.
Il y a un autre jeux qui est en test dans le labo qui est en fait un costume de cow-boy, mais il agit étrangement sur les gens... Et enfin, un dernier jouet en test, une nouvelle version du Monopoly dans lequel le gagnant n'est pas forcément celui qui est le plus riche...
-> Cette nouvelle est excellente, elle dépeint des jeux tout à fait banal qui sont, ici, complètement transformés par une industrie fantastique et qui s'avèrent être non pas des jeux, mais de vraies armes... bien vu Mr Dick...

Nouvelle N°3 – Ce qui disent les morts - Titre original : What the dead men say – 1964
Louis Sarapis est mort. Louis était un homme ambitieux, il avait régné sur un empire commercial : L'ensemble des transports entre la Terre et Mars.  
Johnny Bareffot est Directeur su Service publiques du défunt. Il lui incombe de ramener Louis Sarapis à la vie.
En effet on peut revivre une durée totale de sa semi-vie est d'environ un an. Elle peut être répartie en tranche, elle peut même fait d'objet d'un réveil une fois par siècle. Cela peut permettre de voir la descendance, mais cela implique des frais d'entretien plutôt élevé.
-> Cette nouvelle m'a bien fait rire, en effet, revivre après le mort, qui n'aurait pas envisagé ça... mais là Louis ne fait pas que revivre, il pourrit la vie de tout le monde et il s'incruste dans les élections à venir. Même mort, il faut qu'il donne son avis, c'est excellentissime...

Nouvelle N°4 – Ah, être un Gélate... - Titre original : Oh, to be a Blobel ! 1964
84 terriens ont été transformés en Gélate à un moment où à un autre de la guerre qui a affronté les terriens aux Gélates. Ces derniers étaient d'un autre système, probablement Proxima du Centaure. Ils étaient installés sur Mars et sur Titan. Au départ, des causes de cette guerre avaient été d'ordre écologique. La commission d'aide aux planètes avait conçu un projet pour modifier l'atmosphère martienne afin de la rendre plus conforme aux besoins des colons terriens. Mais cela n'avait pas été du goût des Gélates déjà présents.
Au départ Muster, un ancien soldat, consulte le docteur Jones, analyste électronique, il a en effet quelques petits soucis de gestion des effets Gélate. Le docteur Jones va lui faire rencontrer Miss Arrasmith qui a le même problème que lui, mais dans l'autre sens.
-> Philip K. Dick traite ici les effets d'après guerre, quand les soldats rentrent chez eux et qu'ils doivent reprendre leurs vies. Mais la guerre les a inexorablement changés.  Ici, nous avons un histoire un peu triste... surtout la fin, elle est malheureusement pas comme on aimerait qu'elle soit... Muster et Miss Arrasmith tombent, bien entendu, amoureux, leurs problèmes sont presque résolus... mais il n'en est rien.

Nouvelle N°5 – Souvenir à vendre - Titre original : Total Recall – 1966
total_recall_memoires_programmees_0Tout le monde à au moins une fois vu Total Recall à la télé ou au cinéma, alors je ne vais pas faire de résumé pour cette nouvelle.
Un film Américain de Paul Verhoeven avec Arnold Schwarzenegger, Michael Ironside, Sharon Stone, Rachel Ticotin, Ronny Cox . Sortie en salles le 17 Octobre 1990 puis Sortie en salles le 15 Août 2012 (Un film canadien, américain de Len Wiseman avec Colin Farrell, Bryan Cranston, Jessica Biel, Bokeem Woodbine, Kate Beckinsale  ... )
-> Qu'est ce que je suis heureuse d'avoir pu lire cette nouvelle...  C'est pour moi un film hyper culte !!! Je ne l'avais jamais lu, je ne sais pas pourquoi, je me suis peut-être toujours contentée du film et je ne voyais pas trop le besoin de lire le texte original qui a mené un réalisateur à imaginer un tel film... et bien, maintenant je suis émerveillée qu'à partir de 30 pages on peut faire un film de 2 heures !!! 
De plus, j'ai vraiment retrouvé dans cette petite nouvelle la base du film qui reste donc fidèle aux écrits de Philip K. Dick.


Nouvelle N°6 – La foi de nos pères - Titre original : Faith of our fathers – 1967
J'ai rien compris à cette nouvelle …

Nouvelle N°7 – La fourmi électrique - Titre original : The electric ant – 1969
Mr Garson Prode, propriétaire de Tri-Plan Électronique fabricant de Machette identifiante aléatoire capable de repérer une proie dans un rayon de 1 500 kilomètres en se basant exclusivement sur le tracé encéphalique, se réveil à l'hôpital, il lui manque la main droite. Le médecin lui apprend qu'il est une « fourmi électronique », un « robot organique ». Il l'ignorait jusqu’à présent.
-> Nouvelle très intéressante sur la prise de conscience que peut avoir un humain dans le corps d'une machine, ou l’inverse...

Nouvelle N°8 – Nouveau modèle - Titre original : Second variety – 1953
planete_hurlante_0C'est la guerre contre le Russie. Au début l'Union Soviétique avait remporté d'écrasantes victoires, la majeur partie de l’Amérique du nord avait été rayé de la carte.
La guerre se faisait avec les robots. On avait  inventé et fabriqué en grande quantité des "Griffes". Ce ne sont pas des machines, mais des créatures. Elles se réparent toutes seules . Elles sont conçues pour détecter la chaleur des être vivants.
Mais, un jour, les griffes deviennent autonomes et commencent à construire d'autres robots bien plus perfectionnés et bien plus dangereux...  
Un film Américain de Christian Duguay avec Peter Weller, Roy Dupuis, Jennifer Rubin, Andy Lauer, Charles Powell - Sorti en salles le 10 Juillet 1996.
-> Ici, Philip K. Dick, traite le sujet très intéressant des machines qui prennent le pouvoir contre les humains. Les humains les ont justement construites pour être totalement autonomes, jusqu'au jour où tout dérape...

Nouvelle N°9 – L'imposteur - Titre original : Impostor – 1953
impostorUn robot espion ayant la forme humanoïde qui a pour mission de détruire un être humain est arrivé sur Terre à l'aide d'un vaisseau spacial.
Olham est visé, le robot doit le tuer et prendre sa place, mais Olham crie haut et fort qu'il et bien lui même, que le robot n'a pas pu faire son travail... mais qui dit la vérité ???
Film Etats-Unis Réalisé par Gary Fleder
Casting : Gary Sinise, Madeleine Stowe, Vincent D'Onofrio, Tony Shalhoub ...
Scénario : Caroline Case, Ehren Kruger, David Twohy d'après une adaptation de Scott Rosenberg tirée d'une nouvelle de Philip K. Dick. Sorti le 4 janvier 2002 (première, États-Unis)
-> Cette nouvelle est très courte, elle est efficace et très bien menée, je l'ai adoré. Par contre je n'ai pas vu le film qui doit être très bien au vue que la nouvelle... il faut que je le trouve pour voir ça...

Voici très rapidement ces 9 nouvelles.
J'ai vraiment passé un très très bon moment avec  Philip K. Dick. Cette lecture m'a permise de me replonger dans les films des année 90 que j'avais vraiment aimé et qui sont, pour la plupart, des monuments du cinéma... Ce que je ne savais pas à l'époque en 90,  c'est que ces films étaient tirés d'aussi petites nouvelles et ce qui m'impressionne aujourd'hui c'est que d'un texte de quelques pages on peut faire un film de deux heures... chapeau, je suis sur le cul...

Je suis passé à coté de quelque chose... c'est certain, maintenant le mal est réparé, j'ai lu Philip K. Dick... et je suis très heureuse de l'avoir fait surtout que ce livre est une vraie mine de nouvelles qui ont été adaptées au cinéma !!!

Présentation de l'éditeur : Douglas Quail rêve depuis toujours d'aller sur Mars, mais la planète rouge est réservée aux agents du gouvernement et aux personnalités haut placées. Il lui reste toutefois la possibilité de s'acheter des souvenirs. Et pourquoi pas celui d'être allé en visite sur Mars ? Ce ne serait pas la réalité, certes. mais qui sait ? Après Blade Runner, le chef-d'ouvre de Ridley Scott, les textes de Philip K. Dick ont inspiré de nombreux films : Planète hurlante, Impostor, Minority Report, Paycheck, A Scanner Darkly, L'Agence... Vous retrouverez dans ce recueil quelques-unes des nouvelles à l'origine de ces longs métrages, ainsi que «Souvenirs à vendre» («We Can Remember it for You Wholesale») adapté une première fois en 1990 puis de nouveau en 2012, sous le titre Total Recall.

Une lecture commune organisée par Tousleslivres avec :  Aaliz et Aniouchka

Posté par tousleslivres à 15:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Total recall - Philip K. Dick

    Ton enthousiasme fait plaisir à lire ! Si c'était ton premier Dick, je comprends et tu as vraiment du te régaler. Découvrir son univers de cette façon doit être vraiment jouissive.
    Ce côté "découverte" m'a manqué mais il n'empêche que j'ai adoré certaines nouvelles. Merci pour cette LC !

    Posté par Aaliz, 17 novembre 2012 à 16:03
  • Woua je ne savais pas du tout que ces films avaient été tirés de nouvelles ! Je suis également impressionnée par le savoir faire de certains réalisateurs, qui a partir d'un très court texte arrive à donner vie à un film !
    J'ai un peu étudiée ''Minority Report'' en cours de cinéma, et j'ai très envie de le voir =)

    Posté par topobiblioteca, 19 novembre 2012 à 09:08
  • topobiblioteca -> n’hésite surtout pas à lire ce recueil de nouvelles... elles se lisent indépendamment les unes des autres...

    Posté par Flo-Tousleslivre, 19 novembre 2012 à 09:49
Poster un commentaire